«Il faut dénoncer» - Lucie Tremblay

De passage dans notre région pour rencontrer des infirmières et leur parler de leadership, la présidente de l'ordre des infirmières du Québec invite ses troupes à poursuivre leur combat.

Lucie Tremblay a parlé à des étudiantes de Rouyn-Noranda et de Val-d'Or, alors que leurs conditions de travail semblent se détériorer.

Elle leur a rappelé leur importance dans le réseau de la santé 

«Oui, l'inquiétude était palpable, on en a discuté.  Les choses vont changer avec l'implication des infirmiers et infirmières eux-mêmes.  Vous et moi, on peut dénoncer dans notre salon, mais ça ne changera pas les choses.  Il faut aller là où il y a des instances».

- Lucie Tremblay

Lucie Tremblay admet que le système de santé est imparfait, mais ne demande pas la tête du ministre de la Santé, Gaétan Barrette.