Il faut quadrupler la salle d'urgence de l'hôpital d'Amos

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Abitibi-Témiscamingue travaille sur un projet d'agrandissement majeur de l'urgence de l'hôpital d'Amos.

Les dirigeants déposeront dans les prochains jours le plan clinique du projet auprès de la Société québécoise des infrastructures (SQI).

L'endroit est totalement inadéquat, alors qu'on aurait besoin d'au moins quatre fois l'espace actuel pour bien desservir les usagers.

On parle d'un projet d'environ 10 M$, qui inclurait la construction d'un nouveau bâtiment annexé à la salle d'urgence actuelle.

La directrice des Services professionnels et de l'enseignement universitaire au CISSS, Dre Annie Léger, explique que l'environnement est vétuste.

« Elle est trop petite. Admettons qu'on aurait 490 mètres carrés, j'y vais de mémoire, on en aurait besoin de 1 890 mètres carrés. C'est clair que si on regarde les normes d'environnement pour une salle d'urgence aujourd'hui, en 2018, on est loin du compte. »

La salle d'urgence qu'on connait maintenant serait ainsi réaménagée, ajoute Dre Léger.

« Les locaux actuels de la salle d'urgence vont nous servir à améliorer nos services, aux soins intensifs, à la clientèle ambulatoire, l'accueil et ainsi de suite. »

On ignore si le projet sera retenu par la SQI.