« Il n'y a plus rien à faire avec les caribous de Val-d'Or » - Luc Blanchette

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette, défend son rapport préliminaire sur la zone d'habitat des caribous forestiers de Val-d'Or.

Ce rapport indique qu'il est impossible de sauver de l'extinction la horde de 18 cervidés restants.

Le ministère n'investira donc pas massivement dans cette zone, mais plutôt là où les chances de survies sont les meilleures.

Le ministre, Luc Blanchette, a d'autres solutions.

« Ça ne nous empêchera pas de les protéger en mettant des entraves routières pour empêcher trop de monde d'aller sur le territoire. On va continuer les méthodes de prédation pour l'ours et pour le loup, et on va aussi cesser toute coupe forestière dans ce territoire-là pour 2018-2019. »

Un plan d'aménagement à long terme pour l'aménagement de l'habitat du caribou forestier de l'ensemble du Québec sera aussi élaboré.

Le seuil minimum pour la régénérescence naturelle de l'espèce est de 50 à 300 caribous, bien loin des 18 membres à Val-d'Or.

Un inventaire de la population de Val-d'Or sera fait à l'automne 2018.