Il pousse un homme au centre-ville de Val-d'Or : coupable

Marc-André Cormier est reconnu coupable d'homicide involontaire suite à un geste posé en 2012 à Val-d'Or.

Dans la nuit du 21 au 22 juillet, alors qu'il était en visite en ville et qu'il tentait de rattraper sa conjointe de l'époque, aux petites heures du matin, Cormier a violemment poussé Marc Gauthier à la poitrine, sur la 3è Avenue. 

La victime est tombée et s'est cogné la tête sur une colonne béton.

Dans sa décision, la juge explique que le geste était illégal, qu'on pouvait prévoir qu'il causerait des lésions et qu'il a contribué au décès : l'accusé a utilisé la force.

La victime est morte d'un traumatisme à la tête menant à un arrêt cardio-respiratoire.  C'est le choc à la tête qui a causé un dérèglement dans le cerveau.

La procureure de la Couronne, Me Véronic Picard :

«Le ministère public est satisfait du verdict rendu par la juge Lemoine.  Des gens ont vu l'accusé s'en prendre à la victime».

Les représentations sur peine auront lieu en août.  Un rapport pré-sentenciel a été demandé.  La Couronne demandera une peine de pénitencier et la Défense une peine discontinue.