Incendie rue Taschereau: Bernier non criminellement responsable

Jean-Bernard Bernier est reconnu non-criminellement responsable de l'incendie d'un immeuble à logements de Rouyn-Noranda pour cause de troubles mentaux.

L'homme de 33 ans faisait face à deux chef d'accusations pour les événements du 7 janvier dernier, sur la rue Taschereau Est.

On lui reprochait d'avoir endommagé par le feu un bâtiment sans se soucier qu'il soit occupé et d'avoir eu en sa possession une arme dans un dessein dangereux.

Son avocat, Me Pierre Grygiel, et la Procureure de la Couronne, Me Mélanie Gagné, avaient demandé à ce qu'il subisse une évaluation psychiatrique.

La juge Peggy Warolin a pris connaissance du rapport du psychiatre et l'a ordonné non-criminellement responsable, tel que suggéré par les avocats.

Bernier était lui-même locataire de l'immeuble qu'il a incendié, le 7 janvier dernier. Il aurait demandé de l'aide psychologique dans les jours précédant l'événement, sans en recevoir.

Détenu depuis son arrestation, il demeurera en détention jusqu'à son passage devant le Tribunal administratif du Québec.

Rappelons que l'incendie avait mobilisé une trentaine de pompiers pendant huit heures.