Irma: une famille de Val-d'Or a vécu des moments angoissants

Irma n'est plus un ouragan. Il a perdu de la vigueur au point de devenir une tempête tropicale.

Ses vents ont faibli à un peu plus de 100 km/h.

Au plus fort de l'ouragan, au début de la fin de semaine, une famille de Val-d'Or a vécu des moments angoissants.

Pier-Alexandre Chouinard était bien installé sur sa chaise de plage en Floride la semaine dernière et ne semblait pas comprendre l'urgence de la situation.

C'est jusqu'à ce qu'Air Canada communique directement avec lui pour lui signifier que son vol prévu samedi serait annulé.

Son frère, André-Philippe, témoigne.

« Eux étaient en vacances donc n'ont pas porté trop d'attention aux nouvelles, ils ne regardaient pas vraiment ça. Ils s'en sont plus rendu compte en allant faire des courses, quand ils ont vu les files d'autos dans les stations d'essence. Nous, on leur parlait un peu, mais ils nous disaient que ça allait bien, qu'ils étaient à la plage et qu'il faisait soleil. C'était vraiment stressant. »

Pier-Alexandre a finalement pris un vol Tampa-Bay-Toronto vendredi soir.

Il ignore toujours si un dédommagement lui sera offert.

Des dommages importants

Actuellement, plusieurs villes de la Floride sont inondées et 7 millions de foyers privés d'électricité.

Les travaux de rebranchement pourraient prendre jusqu'à 6 mois.

Les dommages causés par les ouragans Irma et Harvey devraient atteindre 290 milliards de dollars selon le service de météo privé Accuweather

Irma a fait au moins 26 morts dans les Antilles et au moins 3 aux États-Unis.