Jacques Boissonneault parle d'un geste nécessaire

Celui qui a dirigé la fusion de tous les centres hospitaliers de la région vers le Centre intégré de santé quitte la tête haute.

Jacques Boissonneault, pdg du CISSS, était en poste depuis le début de la nouvelle entité, en avril 2015.  Il va désormais diriger l'hôpital Schriner's de Montréal.

Selon lui, il fallait procéder à cet important virage et les choses devaient être simplifiées :

«On a réussi à améliorer un bon nombre de choses déjà et il y en a autre d'autres.  Quand une personne a des besoins et frappe à une porte, elle ne devrait pas avoir à appeler à quatre places ou conter son histoire cinq fois».

Jacques Boissonneault donne ce conseil au ministre de la Santé, Gaétan Barrette :

«Beaucoup l'ont critiqué notre ministre, disant qu'il voulait tout contrôler.  Dans les faits, soyons honnêtes, les orientations vont dans le bon sens.  Ça va aller dans la mesure où il respecte la capacité des régions d'adapter l'offre de services et de moduler en fonction des réalités».

D'après lui, les hausses de budget anticipées dans les prochaines années vont aider à compléter les fusions.