«Je le demanderai moi-même, le BAPE» - Isabelle Melançon

Isabelle Melançon demande aux groupes environnementaux d'être patient.  

La ministre de l'Environnement promet qu'elle garde un oeil attentif sur le projet de la minière Sayona tout près de l'esker St-Mathieu-Berry.

Il y a six semaines, la ministre avait dit qu'elle s'arrangerait pour que le projet soit soumis à un examen du Bureau d'audiences publiques en environnement.

Sauf que depuis temps, rien ne s'est produit et avec les élections dans moins de deux mois, rien ne garantit que son parti, ni même elle, seront dans le siège du conducteur au moment où la minière va déposer ses demandes.

De passage en région, Isabelle Melançon a réitéré son intention de chapeauter le dossier :

«Je ne peux pas aller plus qu'à leur demander de le faire d'eux-mêmes présentement.  Quand le projet va être déposé, parce que ça va leur prendre un certificat d'autorisation, s'ils ne le font pas, je vais le faire, avec mes pouvoirs de ministre».

- Isabelle Melançon