Jean-Maurice Matte demande à Trudeau d'agir

Jean-Maurice Matte arrive à bout de patience.

Le maire de Senneterre demande au premier ministre canadien Justin Trudeau de s'impliquer personnellement pour s'assurer de l'avenir des communautés forestières.

Le dossier du bois d'oeuvre chicote le maire de la localité qui dépend grandement des retombées de la forêt.

Il réclame des actions immédiates pour la conclusion d'un nouvel accord.

« Ce qu'on demande à Justin Trudeau, c'est de s'assurer que le dossier forestier va demeurer prioritaire dans les discussions avec les Américains. Il y a une date butoir qui approche, le 28 avril prochain, où les Américains pourraient imposer des droits compensateurs rétroactifs de 90 jours, ce n'est pas des mots qui sont plaisants pour une communauté forestière ». - Jean-Maurice Matte 

Selon lui, le Québec a fait ses devoirs en 2013 avec le nouveau régime forestier et ces efforts doivent être reconnus.

Lebel-sur-Quévillon et Rouyn-Noranda ont fait les mêmes demandes auprès du gouvernement de Justin Trudeau.