Jérémie Belzil traverse le parc de La Vérendrye en 3 jours!

Le coureur Jérémie Belzil aura relevé son défi haut la main en parcourant les 180 km entre l'entrée et la sortie de la Réserve faunique de La Vérendrye... en trois jours!

L'athlète de 32 ans s'était donné quatre jours pour compléter l'équivalent de quatre marathons, soit de samedi à mardi.

Il a finalement terminé son exploit peu après minuit, dans la nuit de lundi à mardi.

« J'avais comme un deuxième souffle en fin d'après-midi, et je ne m'y attendais pas. C'est vraiment celui-là qui a fait en sorte que j'ai fait le défi en trois jours et non en quatre jours. »

Le dimanche, il a parcouru un peu plus de 70 km pour s'en laisser moins pour le dernier jour.

Un défi mental

L'Abitibien d'adoption, qui enseigne la physique au campus d'Amos du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue, ne s'est pas fait une seule blessure.

Jérémie Belzil parle d'un défi plus mental que physique, alors que les après-midi chauds ont été les plus difficiles.

« La plupart des gens, et je pense que c'est très comprenable, pensent que c'est un défi très physique. Il faut comprendre que j'étais très prêt à ce défi-là. C'est vraiment un défi mental, il faut juste ne jamais arrêter même quand on a des petits bobos. »

Jérémie Belzil n'exclut pas de refaire un défi semblable l'an prochain. Il songe aussi à relever un défi en ski de fond cet hiver.