Journée nationale des Autochtones pour apprendre à se connaître

Célébrée depuis 20 ans à Val-d'Or, la Journée nationale des Autochtones se tiendra dans un esprit de fête, le 21 juin prochain. Ça se passe au site culturel Kinawit, sur le chemin des Scouts.

 

Cette journée se veut un espace de rencontre, d'échange sur les enjeux contemporains et de découvertes entre les peuples.

Il y aura des danses, des chants, des tambours et des mets traditionnels, de la vente d'artisanat et des promenades en sentiers. Les musiciens et interprètes Kevin Boudrias et Pascal Brazeau offriront des performances extérieures.

Le Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or tend la main aux citoyens pour favoriser les expériences communes positives et la réconciliation.

Au lendemain du rapport de l'Enquête nationale, la directrice générale, Edith Cloutier, souhaite qu'on apprenne à mieux se connaître.

« C'est un contexte qui permet de se rassembler. Oui, de parler de réconciliation, mais en même temps, on peut tout simplement s'amuser ensemble, rire ensemble et célébrer ensemble cette richesse qui fait du pays, le Canada ou le Québc, un pays ou une province fière de qui elle est, avec toute sa diversité et la richesse des peuples autochtones. »

- Edith Cloutier, directrice générale

L'accent est mis sur la famille cette année alors qu'en nouveauté, des modules pour enfants seront aménagés.

Le rendez-vous est donné dès 6h pour une cérémonie du lever du soleil. Les célébrations débuteront vers 13h avec la Cérémonie de la Grande entrée.

Des navettes gratuites seront offertes en partance du Centre d'amitié. La programmation complète est disponible sur le site web du CAAVD.

La réussite autochtone soulignée au Gala Mëmëgwashi

Comme prélude aux activités de la Journée nationale, 150 élèves autochtones verront leurs efforts être soulignés ce jeudi à l'occasion du 17e Gala Mëmëgwashi.

Des prix seront remis dans quatre catégories, soit primaire, secondaire, postsecondaire et diplômés. La persévérance et la réussite éducative des lauréats seront mises de l'avant, le tout agrémenté d'un spectacle de cirque.

« On veut souligner leur parcours scolaire, mais aussi leur parcours de vie. C'est une grande célébration familiale. Quand ces jeunes-là réussissent, c'est un peu toute leur famille qui réussit en même temps qu'eux. »

- Caroline Auger, directrice au développement communautaire au Centre d'amitié autochtone

Une mention d'honneur sera aussi remise à une personne qui est une source d'inspiration pour les autres.

Un gala spécifique pour les autochtones vise aussi à favoriser l'identité culturelle et à en motiver d'autres à continuer.