Journée nationale des autochtones, un jour férié?

Le NPD veut faire de la Journée nationale des autochtones, le 21 juin, une journée fériée pour l'ensemble du Canada.

Un projet de loi en ce sens a été déposé hier (jeudi) par la porte-parole adjointe du parti pour les affaires autochtones et le Nord, Georgina Jolibois.

Cette journée vise à démystifier la culture autochtone et à souligner leurs contributions au pays.

En faire un jour férié permettrait de rapprocher les peuples, croit la députée néodémocrate d'Abitibi-Témiscamingue, Christine Moore.

« D'apprendre davantage sur l'histoire et la culture des peuples autochtones. Par exemple, il y a quand même des gens qui ne sont pas du tout au courant de ce qui s'est passé dans les pensionnats autochtones. En ayant une journée fériée, il y aurait beaucoup plus de participation et donc, de la communication interculturelle. Je pense que c'est un élément clé de la réconciliation. »

Christine Moore estime que le succès des événements comme le Pow Wow de Pikogan ou l'initiative Culturat en sont la preuve.

La Journée nationale des autochtones est déjà jour férié au Yukon et dans les Territoires du Nord-Ouest.