L'Abitibi-Témiscamingue en tournée de recrutement

La tournée L'Abitibi-Témiscamingue débarque à... reprend du service dans l'espoir d'attirer de la main-d'oeuvre sur notre territoire.

Les agentes de migration des Carrefours jeunesse emploi de la région visiteront Montréal, Laval, Saint-Jérôme et Gatineau entre aujourd'hui et jeudi.

Elles visiteront une dizaine d'établissements qui offrent des programmes liés aux besoins actuels.

L'agente de migration Place aux jeunes de la MRC d'Abitibi, Véronique Lemay, vend la région.

« Notre tâche, c'est de dire qu'en Abitibi-Témiscamingue, non seulement il y a de la qualité de vie, mais il y a également beaucoup de possibilités d'emploi. On peut gravir les échelons rapidement aussi. On veut essayer de les sensibilisre aux Séjours exploratoires offerts par Place aux jeunes. »

Des Ambassadeurs à l'année

En nouveauté cette année, le CJE a créé en août un réseau d'Ambassadeurs composés de jeunes de la région qui étudient dans les grandes ville.

Ils ont pour mandat d'intéresser leurs confrères étudiants à l'Abitibi-Témiscamingue dans l'espoir qu'ils s'y installent après leurs études.

Un 5 à 7 est organisé ce soir au Quai des brumes à Montréal pour les 18-35 ans intéressés à en apprendre davantage sur la région.

La tournée L'Abitibi-Témiscamingue débarque à... est organisée depuis près de 10 ans.

Près de 1000 jeunes sont rencontrés chaque année, et ça fonctionne, conclut Véronique Lemay.

« Sur ce 1000 là, peut-être qu'on en a 200 ou 300 en suivi individuel, et par la suite, ça se transforme en séjour exploratoire, et à peu près 50 % de ceux qui viennent en séjour finissent par se trouver un emploi et migrer chez nous. »

13 500 emplois seront à combler en Abitibi-Témiscamingue d'ici 2019.

Les 10 ambassadeurs de la région. Audrey Folliot, Bell Média

La preuve que ça fonctionne!

Anecdote, Énergie a joint Véronique Lemay par téléphone alors qu'elle se trouvait dans un taxi à Montréal, en compagnie d'une autre agente.

Elle a réalisé l'entrevue à cet endroit, et en raccrochant, le chauffeur, qui a entendu la conversation, leur a dit qu'il était leur premier candidat!

Comptable de formation avec une femme infirmière et deux enfants, il leur a mentionné être malheureux à Montréal et être très intéressé à venir visiter la région.