L'année d'Abbandonato... et de Pouliot... et de Harvey

Le vétéran des Huskies Peter Abbandonato rentre du gala de reconnaissance de la LHJMQ les mains pleines.

En plus du titre de meilleur marqueur, il est nommé joueur le plus gentilhomme, avec seulement 14 minutes de punitions :

«Je suis un gars discipliné, ça bien marché.  En fin de compte, j'ai bien bougé mes pieds pour ne pas avoir de 2 minutes de punition inutile».

- Peter Abbandonato

Toujours chez les Huskies, Mario Pouliot a vécu une saison de rêve, qui lui permet de mettre la main sur le trophée de l'entraîneur de l'année (Ron-Lapointe) et de directeur gérant de l'année (Maurice-Fillion).

Le gardien Samuel Harvey amène à la maison le trophée Jacques-Plante du gardien avec la meilleure moyenne de buts alloués.

Finalement, Abbandonato, Harvey et le défenseur Noah Dobson se retrouvent sur la première équipe d'étoiles.