L'anode de la côte Joannès commence sa transformation

C'est le début des travaux de réfection de l'anode de cuivre qui trône au sommet de la côte Joannès, sur la route 117.

L'enseigne vieille de 33 ans sera rénovée et modernisée par Installations Media-Pub, un contrat de 58 400 $.

L'image d'une ville métallurgique sera conservée, avec le symbole d'anode et le titre de Capitale nationale du cuivre.

Lors de l'annonce du projet, le maire de Rouyn-Noranda, Mario Provencher, parlait d'une question d'attractivité pour la Ville.

« Ça date quand même de la fin des années '70, début '80. Elle est tout à refaire, l'électricité. C'est l'entrée de la Ville. On ne peut pas se permettre d'avoir quelque chose qui a l'air tout croche, et ça fait tellement longtemps qu'on veut mettre des sous. Cette année, on l'avait budgété. »

L'utilisation de matériaux plus durable devrait permettre des économies en frais d'entretien.

Les travaux devraient se terminer vers la mi-août.

Avant la fusion des différents quartiers, en 2002, l'enseigne délimitait la frontière entre Rouyn-Noranda et Cadillac.