L'avion du juge ne peut décoller

Stéphane Morin devra patienter avant de savoir s'il peut retrouver sa liberté.

L'homme de 55 ans devait se pavaner devant le juge Richard Grenier ce matin (lundi), mais l'avion du magistrat n'a jamais pu décoller, si bien que la cause est reportée à lundi prochain, à Rouyn-Noranda.

Morin est accusé de meurtre au premier degré sur Serge Paré.  Les événements reprochés auraient eu lieu en septembre.

Le corps de la victime avait été retrouvé dans un chalet de Desmaraisville, dans le Nord-du-Québec.