L'école alternative à Rouyn-Noranda : ça avance

Près d'une centaine de parents ont assisté, hier soir (jeudi), à la rencontre décisive pour l'ouverture d'une école alternative à Rouyn-Noranda.

La date limite pour se manifester est le 3 avril, mais déjà, 15 parents seraient prêts à faire le saut. Une école alternative demande en effet une implication significative des parents.

Avec la forte participation d'hier, tout indique que le projet devrait se concrétiser, explique la porte-parole du comité de parents, Staifany Gonthier :

« C'est très encourageant. On avait sondé la population il y a deux ans afin de savoir si le comité de parents était le seul à désirer cette école-là. Et même deux ans plus tard, une centaine de parents étaient sur place et il y a eu des gens qui étaient en facebook en direct, donc on a pratiquement touché 150 personnes hier soir ». 

Staifany Gonthier explique ce qu'il restera à faire après la date du 3 avril : 

« On va contacter les parents qui auront été sélectionnés, et à partir de là, tout sera à faire, ou presque. Ce sera de former les différents comités, de trouver les enseignants, ça ce sera la commission scolaire qui se chargera de ça, et après ce sera de mailler les parents, élèves et enseignants pour établir les grandes lignes de l'école ». 

L'école alternative implique des méthodes d'enseignement qui diffèrent, même si les instituteurs doivent se plier au programme de formation du ministère de l'Éducation

Si le projet voit le jour en septembre, un maximum de 39 élèves sera autorisé pour le préscolaire, la première et la deuxième année.

L'école serait située dans le Centre Élizabeth-Bruyère.