L'érable argenté au centre d'une recherche à Rouyn-Noranda

Des étudiants veulent préserver la génétique des vieux érables argentés du centre-ville de Rouyn-Noranda.

Un projet de recherche de l'Université du Québec en Outaouais se met en branle cette semaine, en collaboration avec la Ville et le Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue.

Des étudiants en foresterie du Cégep entailleront 165 arbres.

Ils récolteront ensuite la sève d'érable sur 10 à 30 jours afin d'en analyser le contenu.

L'objectif est d'évaluer les meilleurs arbres, dont certains ont plus de 80 ans.

Un texte informatif sera affiché sur 30% d'entre eux afin d'informer la population sur le projet et prévenir le vandalisme.