L'UMQ peut aider Lebel-sur-Quévillon

Le maire de Lebel-sur-Quévillon ressort positif d'une rencontre avec l'Union des municipalités du Québec.

Alain Poirier a rencontré son homologue Bernard Sévigny pour parler de l'avenir de la localité de 2 200 personnes.

Il a notamment été question de la forêt, de développement aéroportuaire et de diversité économique.

Alain Poirier :

«On voulait leur démontrer ce qu'est une ville mono industrielle et les défis qu'on doit relever.  Tous les efforts qu'une ville comme Lebel-sur-Quévillon doit faire pour s'en sortir».

Les élus ont récemment eu une belle nouvelle alors qu'Osisko pourrait créer des emplois en ville.