L'UQAT voit ses subventions augmenter

Tel qu'annoncé lors de son dernier budget, Québec réinvestit dans le réseau universitaire, et l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue a reçu l'augmentation la plus importante.

L'établissement bénéficie d'une subvention supplémentaire de 3,8 millions de dollars, une augmentation de 11,3 %.

La rectrice, Johanne Jean, explique que la moitié de cette hausse provient d'une situation particulière à l'UQAT.

« On est une des rares institutions pour laquelle on affiche une hausse de notre effectif étudiant qui est assez importante, ça tourne autour de 4 à 5 % ces dernières années. Comme on est financé à même nos étudiants, chez nous, ça occasionne une hausse du financement. »

L'UQAT attire de plus en plus d'élèves aux 2e et 3e cycles en médias numériques et dans les secteurs miniers et forestiers, en plus de la hausse d'étudiants étrangers et de l'arrivée de l'enseignement à distance.

L'argent provenant de la hausse des effectifs est principalement utilisé pour embaucher davantage d'enseignants et de ressources techniques et professionnelles.

De l'argent déjà dédié à des besoins précis

Un autre million, dont le détail était déjà connu, devra être dédié à des investissements spécifiques.

Johanne Jean donne trois exemples majeurs.

« Par exemple, il y a un peu plus de 300 000 $ pour les étudiants en situation de handicap. Il y a aussi un peu plus de 160 000 $ qui sont des bourses pour les futures infirmières praticiennes spécialisées, et il y a un peu plus d'un demi-million pour tout  ce qui touche la réussite étudiante. »

Du total, 1 million s'est ajouté avec la mesure Aide supplémentaire aux universités de petite taille. À l'UQAT, cet argent servira à réduire son déficit.