La Banque Laurentienne ferme deux succursales

Mauvaise nouvelle pour les clients de la Banque Laurentienne en Abitibi-Témiscamingue.

Les succursales de Rouyn-Noranda et d'Amos fermeront leurs portes cet été.

Dès la mi-août, les activités de ces dernières seront fusionnées à la succursale de Val-d'Or, qui demeurera la dernière de la région.

Cinq employés seront touchés, mais pourront se replacer ailleurs selon les dispositions de la convention collective.

La vice-présidente adjointe, Communications à la Banque Laurentienne, Hélène Soulard, explique que l'industrie bancaire change.

« Les habitudes des clients changent et cela se traduit par une réduction des visites en succursales pour les besoins transactionnels. Donc, les clients préfèrent faire leurs transactions de base par des moyens de libre-service, que ce soit par les services télébancaires par téléphone, les guichets automatiques ou les plateformes en lignes. »

La clientèle sera accompagnée dans ces changements. À Rouyn-Noranda et Amos, ils auront toujours accès aux guichets Exchange sans frais.

Cette annonce fait suite à celle de la Caisse de l'éducation, qui fermera aussi son point de service rouynorandien de la rue Principale dans les prochaines semaines.

Déjà, les autres institutions sont à pied d'oeuvre pour recruter les clients mécontents de ce changement.