La CNESST enquête toujours à la mine Kiena

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) poursuit son enquête à la mine Kiena de Val-d'Or suite au décès d'un travailleur.

Le Malarticois Roméo Girard n'aurait pas été éjecté de son camion, contrairement aux premières informations.

Le responsable régional des communications à la CNESST, Yvon Grégoire, donne les détails.

« Le travailleur en était au début de son quart de travail, c'est un conducteur de camion. Le camion a eu un impact avec la paroi [de la mine], mais le travailleur a été retrouvé inconscient à l'intérieur de sa cabine. On va être en attente aussi d'une autopsie de la part du coroner. »

Deux enquêteurs de la CNESST retourneront sous terre aujourd'hui. La Sureté du Québec est aussi impliquée dans l'enquête.