La demande de recours contre les CHSLD pourrait toucher près de 600 personnes ici

La demande de recours collectif pour maltraitance contre les CHSLD du Québec pourrait comprendre 584 personnes en Abitibi-Témiscamingue, selon les données obtenues par Radio-Canada.

Cette demande a été déposée par le Conseil pour la protection des malades.

Toutes les personnes qui auraient reçu de mauvais services pourraient être dédommagées, pour chaque mois de résidence, si la demande est autorisée.

La qualité des soins et des repas, ou encore le fait d'offrir un seul bain par semaine font partie des exemples de services déficients.

Le président-directeur général du Conseil pour la protection des malades, Paul Brunet, a expliqué en entrevue à RDI.

« Quand on va vite pour laver, quand on va vite pour habiller, quand on va vite pour maquiller ou pour placer les cheveux, quand on va vite pour faire manger, vous ne faites pas exprès, mais vous êtes maltraitants. »

- Paul Brunet

De son côté, le premier ministre Philippe Couillard est persuadé que les soins donnés dans les CHSLD du Québec sont de grande qualité.

« Chacun des exemples qui ont été donnés suscite l'indignation et personne ne peut tolérer et ne doit tolérer ça. Ceci dit, moi je sais que dans la majorité de nos CHSLD, les soins sont de grande qualité. »

Philippe Couillard

Si la Cour supérieure autorise la demande, les dommages réclamés s'éleveront de 350 $ à 850 $ par résident par mois de résidence en CHSLD.