La météo retarde plusieurs chantiers dans la région

Les températures pluvieuses et les temps froids des derniers mois et des dernières semaines ont retardé plusieurs chantiers routiers en Abitibi-Témiscamingue.

La voie de contournement de Rouyn-Noranda ne sera pas livrée en octobre comme prévu, mais plutôt au début novembre.

Elle ne sera alors pas complètement terminée, mais les usagers de la route pourront y circuler.

Le conseiller en communications au ministère des Transports, Luc Adam, estime que pour les impacts seront minimes pour les gens.

« On va faire des travaux temporaires au niveau de l'asphaltage dans les carrefours giratoires. L'asphaltage au niveau de la dernière couche, la couche de surface, ne sera pas réalisé à tous les endroits, mais ça va être conforme au niveau des normes de la signalisation et du marquage de la chaussée. »

- Luc Adam

Il faut savoir que la date limite pour le pavage des routes dans la région est le 15 octobre, en raison d'un décret du sous-ministre.

Les travaux d'asphaltage seront donc terminés en 2019, tout comme l'aménagement paysager. Impossible pour l'instant de dire s'il y aura davantage de dépassement de couts que ceux dévoilés en août.

Retard aussi sur l'avenue Larivière

Toujours à Rouyn-Noranda, les travaux de 4,4 M$ en cours sur l'avenue Larivière, dans la courbe du parc Rocheleau, seront terminés comme prévu le 15 octobre.

Toutefois, l'asphaltage prévu entre l'avenue Chaussée et la rue Perreault ira au moins de juin prochain.

« C'est des travaux qui devaient se faire de nuit, mais les nuits, la température pluvieuse et le froid qui sont prévus au cours des prochaines semaines ne nous permettent pas de faire des travaux de qualité. »

- Luc Adam

L'avenue Larivière sera cédée à la Ville de Rouyn-Noranda à la livraison de la voie de contournement en novembre, mais le MTQ paiera quand même les travaux restants à faire au printemps.

Le feu de circulation de l'intersection des avenues Chaussé et Larivière qui devait être remplacé le sera aussi plus tard, puisqu'il y a eu des problèmes avec l'entreprise qui devait livrer les matériaux.

Aucun dépassement de couts n'est prévu dans ce cas.

L'asphaltage de la route 111 à Amos ira aussi à 2019 pour les mêmes raisons.