La nouvelle promenade Agnès-Dumulon officiellement ouverte

Vous pouvez maintenant circuler sur la toute nouvelle promenade Agnès-Dumulon, le long du lac Osisko, à Rouyn-Noranda.

L'endroit construit dans les années 1970 était en piteux état. Il a été complètement revampé grâce à des investissements de 1,7 M$.

Le concept est l'oeuvre de l'architecte paysager chez Trame, Jean-François Bélanger, qui a voulu rendre le tout dynamique.

« On est venus avec la série de vagues qu'on peut voir lorsqu'on visite le site, ça crée donc une série de courbes qui amènent les gens à s'approcher ou à s'éloigner du lac. Quand il n'y a pas de cordage, c'est parce qu'il y a des plantations riveraines qui, dès l'année prochaine, vont avoir pris un volume important qui va visuellement sécuriser les gens qui vont l'utiliser. »

Jean-François Bélanger

Audrey Folliot, Bell Média. Jean-François Bélanger est architecte chez Trame.

L'architecte a tenu à conserver le bois pour la promenade, qui a été élargie. Le mélèze a été choisi pour sa résistance et sa facilité de remplacement.

Le mur de pierre qui délimitait le parc des Pionniers a été démoli et remplacé par des terrasses de fleurs.

Audrey Folliot, Bell Média. Le mur de béton a été transformé en terrasses de fleurs.

Promenade multifonctionnelle

Il est possible d'y marcher, d'y courir, d'y faire du vélo ou encore du patin à roues alignées. 

La Ville voulait rendre la promenade plus verte et naturelle, plus sécuritaire et plus accessible, explique la mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire.

« Le lac Osisko, c'est un endroit qui est prisé par non seulement les citoyens, mais les touristes. C'est dans le coeur du centre-ville, c'est un joyau. Alors d'avoir donné cette cure de rajeunissement à la promenade, c'est vraiment génial et nous sommes très fiers du résultat. »

Diane Dallaire

Audrey Folliot, Bell Média. Les conseillers municipaux entourent la mairesse, Diane Dallaire, sur la nouvelle promenade. L'architecte de Trame, Jean-François Bélanger, à droite.

La piste cyclable qui avait été détournée sur l'avenue du Lac reviendra donc dans le sentier polyvalent Osisko.

Les balises devraient être enlevées mardi prochain et du marquage sera fait sur la nouvelle piste.

La conseillère du district Centre-Ville, Claudette Carignan, encourage les gens à l'utiliser.

« Souvent, ces gens-là qui restent au centre-ville n'ont pas nécessairement d'auto, ils veulent faire de la bicyclette aussi ou se rendre en bicycle à leur travail ou à pied. Je trouve que là, c'est aménagé avec un décor extraordinaire et c'est encore plus incitatif à l'utiliser. »

Claudette Carignan

Les travaux ont été réalisés par Audet & Knight et l'aménagement paysager, par la pépinière Aiken.

Il reste encore à ajouter du mobilier urbain.