La région perd un gros morceau

L'ancienne enseignante, syndicaliste et politicienne de Val-d'Or, Yolette Lévy, nous a quittés.

La femme de 80 ans est décédée hier après-midi (jeudi), après une longue lutte contre la maladie.

Les témoignages sur les réseaux sociaux sont à la hauteur de la qualité de cette femme.

Haïtienne d'origine, elle est arrivée en région il y a presque 50 ans, pour enseigner.  Depuis, elle a multiplié les implications, laissant son sourire contagieux et son amour de son prochain parler pour elle.

Le prix Yolette-Lévy a été récemment mis sur pied à Val-d'Or pour reconnaître l’implication et la contribution exceptionnelle d’une femme à l’égalité et la parité.

Francis Murphy a été conseiller municipal en même temps que Yolette Lévy.

« C'est une personne de qui j'ai énormément appris.  Elle a des valeurs exceptionnelles, c'est un exemple d'ouverture.  J'ai eu la chance de garder un lien d'amitié sur toutes ces années.  Ça laisse un grand vide, ça fait mal.  Son héritage est immense pour une communauté comme Val-d'Or et une région comme l'Abitibi-Témiscamingue. »

- Francis Murphy

Les détails des funérailles ne sont pas encore connus.

La Ville de Val-d'Or a mis son drapeau en berne pour celle qui a été conseillère de 1996 à 2009 et il le demeurera jusqu'à ses funérailles. Une minute de silence sera observée à sa mémoire lors de la prochaine séance du conseil municipal, le 17 décembre.