Lac-Simon ne veut plus de drogue

Lac-Simon n'a pas encore fixé de date pour un référendum contre la drogue.

Il y a un an, la communauté disait non à la drogue et promettait de faire le ménage chez ceux qui agissaient mal.

Il faut maintenant que le projet d'exclusion des contrevenants soit envoyé au ministère des Affaires autochtones et qu'il passe en consultation dans la communauté.

La cheffe, Adrienne Jérôme :

«Pour faire appliquer à 100% ce règlement-là, il faut un référendum.  Il y a déjà eu des expulsions.  Les policiers ont besoin d'appui pour pouvoir agir».

- Adrienne Jérôme