« Le CA du CISSS devrait démissionner » - Marc Lemay

L'ancien député bloquiste Marc Lemay n'en revient pas de la décision du ministre de la Santé concernant les services d'imagerie médicale.

Gaétan Barrette a décidé que l'appareil servant aux examens demeurerait mobile, allant complètement à l'encontre de la volonté régionale.

Le conseil d'administration du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Abitibi-Témiscamingue avait décidé à l’unanimité de l'installer définitivement à Amos.

Dans J'aime ça l'matin, notre chroniqueur Marc Lemay a suggéré au conseil d'administration du CISSS d'envoyer un message.

« Tout le monde était d'accord, le conseil d'administration se prononce et bang! Monsieur Barrette a décidé lui, que c'était non. Je trouve ça inacceptable, on vient de passer par dessus le conseil d'administration. Ceux qui sont au conseil d'administration, si vous avez du courage, démissionnez! Si on avait besoin de la preuve qu'on ne décide plus rien en région dans ce dossier-là, c'est clair, on l'a eue. »

Cette décision du ministre Barrette a aussi été vivement contestée par le député d'Abitibi-Ouest, François Gendron, et le maire d'Amos, Sébastien D'Astous.

Le CA du CISSS-AT avait décidé de le garder à Amos. Audrey Folliot, Bell Média