Le chemin Lavigne à Rouyn-Noranda surveillé en raison de la crue des eaux

La crue des eaux cause quelques problèmes, notamment au niveau des routes en Abitibi-Témiscamingue. Jusqu'à maintenant, une seule résidence de la région a été inondée alors que le bilan provincial est de plus de 5 300 résidences inondées et de plus de 10 300 personnes évacuées.

 

La Ville de Rouyn-Noranda surveille de près la situation du lac Beauchastel depuis hier (lundi). Le niveau de l'eau a considérablement augmenté dans les dernières heures dans le secteur du chemin Lavigne.

Si la situation de détériore, le rang pourrait être fermée et 17 résidences pourraient évacuées de façon préventive. Les résidents concernés seront rencontrés par les équipes du Service de la sécurité incendie et de la sécurité civile, qui feront du porte-à-porte.

La Ville demande aux citoyens d'être à l'affût de la situation et d'avoir une trousser d'urgence pour 72h pour être prêts en cas d'évacuation.

Une partie du chemin Lavigne a été surélevée dans les derniers jours afin d'éviter un débordement dans la rue. La circulation se fait en alternance à l'aide d'un véhicule escorte sur ce chemin, afin de ralentir les véhicules et d'éviter des dommages sur le tronçon.

La surveillance est aussi acrue dans le secteur de Beaudry, près du lac Beauchastel. Les reverains seront avisés si la situation empire.

Selon le plus récent bilan d'Urgence Québec, une seule résidence a été inondée jusqu'à maintenant en Abitibi-Témiscamingue, et elle se trouve à Rouyn-Noranda.

Les citoyens peuvent consulter le site Internet de la Ville de Rouyn-Noranda pour en savoir plus sur les mesures préventives.

Respect de la signalisation à Amos

La Ville d'Amos demande aux automobilistes et embarcations à moteur d'éviter de circuler sur la portion fermée de la rue Principale Sud.

Un tronçon est fermé depuis hier (lundi) en raison d'une inondation, causée par le débordement de la rivière Harricana.

La Ville a aménagé une digue à des endroits stratégiques afin de protéger commerces et résidences. Les vagues causées par le passage de véhicules pourraient endommager les interventions municipales et les habitations.

De la signalisation est en place et tous sont invités à la respecter.

La situation devrait s'améliorer à Amos dans les prochains jours, alors que selon la Sécurité civile, la tendance du niveau de l'eau est à la baisse pour la rivière Harricana.