Le CISSS a les ressources pour embaucher

Caroline Roy

La pénurie de main-d'oeuvre préoccupe la nouvelle présidente-directrice-générale du CISSS en région.

Caroline Roy estime que c'est un défi majeur pour son organisation, bien avant l'aspect financier.

Elle reconnaît du même souffle que les employés actuels sont déjà à pleine capacité :

«On manque de main-d'oeuvre, mais on a l'argent pour payer.  Je souhaite une plus grande disponibilité des ressources et d'avoir encore cet engagement de l'ensemble de nos employés».

- Caroline Roy

Il faut valoriser les professions de la santé, ajoute la pdg :

«C'est ensemble qu'on va y arriver.  On doit regarder ce qu'on peut faire.  C'est avec les communautés et les maisons d'enseignement.  On doit avoir une attraction et une rétention plus grande.  La promotion appartient à tout le monde».

- Caroline Roy

Le CISSS Abitibi-Témiscamingue compte 6 000 employés.