Le Défi Iamgold atteint le million pour les enfants malades

Le Défi Iamgold a atteint le million de dollars amassés en 10 ans pour le Comité de soutien à la pédiatrie de l'Abitibi-Témiscamingue.

La 10e édition a permis de récolter 85 000 $ en dons, et le commanditaire principal, la minière Iamgold, a doublé la mise pour atteindre 170 000 $.

Plusieurs centaines de coureurs ont parcouru des tronçons de la route 117 et de  la route 101 pour terminer leur parcours à la piste d'athlétisme de l'UQAT samedi, à Rouyn-Noranda.

Arrivée des coureurs du Défi 101. Crédit Pascal Bellerose.

Quatre coureurs aguerris ont parcouru les 105 km au complet.

Les trois hommes en bleu, Jay Madore, Christian Villeneuve et Ian Clermont courent les 105 km de la route 117 ensemble depuis plusieurs années. Jérémie Belzil les a accompagné cette année. Crédit Pascal Bellerose.

Le fondateur du Défi, Ian Clermont, est de ceux-là. Pour lui, la journée a été un succès sur toute la ligne.

« Un moment donné, on vendait des lacets à 2 $ et je me dis que ça, ça nous a permis d'atteindre le million, c'est ridicule! Mais en même temps, c'est grâce à eux, c'est grâce à des coureurs crinqués qui ont créé des équipes, c'est grâce à tout ce monde-là. Je suis vraiment surpris de voir, après 10 ans, que l'engouement est encore là et que les gens sont tellement généreux pour cette cause-là. »

Son fils a eu besoin de soins à la naissance, et a 13 ans, Jérémie Clermont a couru les 10 derniers kilomètres avec son père.

Un moment émotif pour Ian Clermont.

« Il s'est entrainé, il est en période d'examen, il court quatre fois par semaine. Je le trouve vraiment hot d'avoir fait ça, il n'a pas juste décidé de courir, il a pris l'engagement de s'entrainer. De voir que lui voulait le faire, que ça venait de lui, c'est encore plus touchant. »

Jay Madore et Jérémie Clermont à leur arrivée à l'UQAT. Crédit Pascal Bellerose

Faire une différence

Pour le Comité de soutien à la pédiatrie, l'argent amassé par le Défi est une aide inespérée. Il permettra notamment l'achat de nouveaux équipements.

La présidente du Comité, Christine Baril.

« Ça nous permet à ce moment-là, pour les familles qui ont à recevoir des soins à l'extérieur, on n'a pas de souci d'argent pour les gens, pour les aider, pour recevoir des soins à l'extérieur, on est présents. »

L'arrivée du Défi 117. Crédit Pascal Bellerose

Père de trois enfants, Ian Clermont a toujours voulu apporter quelque chose au monde, et c'est ce qu'il fait avec le Défi.

« Moi, quand j'étais jeune, je disais à mes parents que je voulais apporter quelque chose au monde. Et à chaque fois que je fais ça, j'ai vraiment l'impression d'apporter quelque chose au monde, tant au niveau personnel par la passion de la course, mais aussi de redonner à la communauté, aux gens qui en ont besoin. C'est formidable. »

Un documentaire sur le Défi Iamgold est en préparation.