Le développement d'Onimiki va bon train

La MRC de Témiscamingue continue de plancher sur le projet Onimiki, en collaboration avec les communautés autochtones.

C'est un projet de 190 M$, qui comprend la constructon de mini-centrales hydroélectriques au sud de la MRC.

Des rencontres ont eu lieu avec les partenaires, les municipalités et les communautés autochtones de Kebaowek et de Wolf Lake.

C'est un projet communautaire, dans lequel le milieu sera impliqué dans la construction et la gestion.

La préfète de la MRC de Témiscamingue, Claire Bolduc, parle d'un partenariat structurant et rassembleur pour l'avenir.

« Ce n'est pas un projet qui va être problématique au niveau de l'environnement. Il amène une belle complémentarité avec d'autres activités comme le parc Opémican. Ultimement, les retombées économiques qui vont revenir dans les poches de la MRC, dans les poches des communautés des Premières Nations et des municipalités, ça va être aussi un très beau levier pour appuyer d'autres types de développement. »

Les prochaines étapes consistent à interpeller les gouvernements et Hydro-Québec.

Avec ce projet, la MRC souhaite vendre l'électricité produite en Ontario.