Le juge Michel Girouard doit être destitué selon le CCM

Les choses ne s'améliorent pas pour le juge Michel Girouard. 

Selon le rapport d'un comité d'enquête du Conseil canadien de la magistrature rendu public hier, la magistrat doit être destitué. 

Après avoir été visé par une enquête du CCM de 2014 à 2016 pour une affaire de possession de cocaïne, le juge est maintenant visé par quatre nouvelles allégations d'inconduite liées à cette même enquête. 

À cette époque, un premier comité avait demandé la révocation du juge Girouard, mais le Conseil de la magistrature avait refusé.

Les faits reprochés au magistrat sont de ne pas avoir collaboré avec transparence et d'avoir tenté d'induire un Comité d'enquête en erreur en dissimulant la vérité. 

Le Conseil canadien de la magistrature doit maintenant prendre connaissance du rapport, pour ensuite émettre une recommendation à la ministre de la Justice du Canada.