Le lieutenant politique pour le Québec à l'écoute de la région

Le Parti conservateur prépare activement sa plateforme électorale en vue du scrutin fédéral de 2019.

Le lieutenant politique pour le Québec, Alain Rayes, est à Rouyn-Noranda aujourd'hui (lundi) pour consulter les acteurs influents de la circonscription.

C'est dans le cadre de sa tournée À l'écoute des Québécois.

L'objectif est de proposer une plateforme qui reflète les préoccupations et les ambitions des gens de partout.

Parmi ses propositions pour les régions, Alain Rayes (ra-yesse) souhaite ramener un ministre du développement économique des régions, aboli par Justin Trudeau.

« Présentement, ce ministre du Développement économique du Canada, c'est un député de Toronto, unilingue anglophone. Une fois qu'on est capable de ramener ce ministre du Développement économique pour le Québec, les gens auront leurs interlocuteurs pour faire part de leurs préoccupations, pour que les programmes puissent être adaptés pour les gens des régions. »

À l'échelle de la province, les conservateurs suggèrent une déclaration de revenus unique pour le fédéral et le provincial et de remettre du pouvoir en culture et en immigration.

Un autre candidat poteau?

Par ailleurs, le Parti conservateur avait un candidat poteau dans Abitibi-Témiscamingue aux derrières élections en la personne de Benoit Fortin.

Le député conservateur de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes, promet que ce ne sera pas le cas en 2019.

« Je vous dirais que j'en fais une promesse personnelle. Pendant que je suis ici, naturellement, je vais rencontrer des gens qui ont de l'intérêt à se présenter. Je vous dirais que les choses vont très bien et on pense être capable de vous avoir une candidature qui risque d'être très intéressante pour les citoyens de la région. »

Le lieutenant politique pour le Québec répétera l'exercice de consultations mardi à Val-d'Or.

Les citoyens seront éventuellement appelés à se prononcer en ligne et peut-être lors d'assemblées populaires.