Le maire de Taschereau dénonce la vitesse excessive

Le maire de Taschereau en Abitibi-Ouest, Lucien Côté, dénonce la vitesse excessive à laquelle circulent les automobilistes dans sa municipalité.

Aux deux entrées sur la route 111, il y a des courbes prononcées. La limite de vitesse y est de 50 km/h, tout comme à l'entrée sur la route 390.

La municipalité a placé un panneau afficheur de vitesse près de l'école primaire, tout de suite après la courbe à l'entrée ouest de la route 111.

Les données obtenues par Info Énergie démontrent que, dans les derniers mois, plusieurs véhicules sortants ont été captés en haut de 100 km/h, certains même circulant à 130 km/h.

Le maire de Taschereau, Lucien Côté, est inquiet.

« On a des données en sortant à 130 km/h, des données en entrant, ça peut jouer dans les 80 km/h. Ce n'est pas toujours comme ça, mais on a beaucoup de 112, 115 km/h, c'est assez atroce quand on regarde ces données-là. C'est inquiétant, parce que l'école est juste là, les enfants ne sont pas là pour se faire écraser. »

- Lucien Côté

Capture d'écran Google Maps. La vitesse est clairement affichée à 50 km/h à l'entrée de la route 111, juste avant l'école.

Dans le quartier Granada de Rouyn-Noranda, en septembre 2017, la limite de vitesse a été abaissée à 30 km/h près de l'école pendant l'année scolaire.

Lucien Côté songe à faire la même demande au ministère des Transports.

« On va faire des revendications au ministère pour faire baisser la [limite de] vitesse, et on va rencontrer la Sureté du Québec pour qu'ils mettent plus de patrouilleurs dans notre municipalité. »

- Lucien Côté

Audrey Folliot, Bell Média. Lucien Côté, maire de Taschereau.

Des améliorations... qui font défaut

Une étude de 2013 du ministère des Transports indiquait que 5 % des usagers circulaient dans la courbe de la route 111, à l'entrée ouest, à une vitesse entre 71 et 90 km/h.

L'endroit a été le théâtre de nombreuses sorties de route depuis ce temps.

C'est pourquoi en septembre 2017, un signal lumineux a été installé et les accotements de la courbe ont été asphaltés plus largement.

Toutefois, ce signal lumineux n'est pas en fonction actuellement en raison d'un bris, explique le conseiller en communications au ministère des Transports, Luc Adam.

« C'est un signal lumineux qui fonctionne avec un panneau solaire et une batterie. Ce système là a fait défaut à quelques reprises au cours de l'année. On a retourné le système à la compagnie, notre fournisseur, et puis il va remettre tout ça en ordre et nous retourner ça. On devrait pouvoir l'installer dans quelques semaines. »

- Luc Adam