Le MFFP cherche un partenaire pour l'enregistrement de la faune

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs lance un appel à tous pour trouver un partenaire qui voudra bien exploiter une station locale d'enregistrement de la faune, à Lebel-sur-Quévillon. C'est qu'il n'y a plus de station autorisée dans cette ville depuis le premier janvier dernier.

 

L'organisme ou le particulier intéressé sera formé et devra effectuer l'enregistrement obligatoire par la loi du gros gibier abattu pendant la chasse.

Si personne ne se manifeste, ça aura un impact sur les chasseurs, indique l'agent de liaison pour la direction régionale de protection de la faune du Nord-du-Québec, Jean-François Tremblay.

« Si aucun partenaire n'est trouvé, les chasseurs n'auront pas d'autre choix que d'aller dans une autre station d'enregistrement, qui sont disponibles, en fait la liste, sur le [site du ministère]. »

- Jean-François Tremblay

L'offre est ouverte à tous alors qu'il ne faut pas de formation particulière pour exploiter une station.

Le préposé devra simplement offrir un espace pour accueillir la clientèle et signer un protocole d'entente avec le ministère.

« Le préposé soit enregistrer le gibier dans un système informatique selon les renseignements mentionnés par le chasseur ou le piégeur. Il y a une formation qui est donnée au moment d'installation du système, pour bien expliquer chaque ligne du formulaire d'enregistrement. »

- Jean-François Tremblay

Pour toutes informations sur les conditions d'admissibilité pour devenir délégataire, contactez le Bureau de la protection de la faune de Lebel-sur-Quévillon au 418 748-7701, poste 265, ou au 819 755-4603.

Le MFFP en profite pour rappeler à la population de signaler tout acte de braconnage dont elle pourrait être témoin, de façon confidentielle, au SOS Braconnage au 1 800 463-2191.