Le parc d'Aiguebelle, une destination de plus en plus familiale

La diversification de l'offre de services dans les différents sites de la Sépaq a porté fruit au parc national d'Aiguebelle.

Un effort marqué a été mis pour attirer les familles, qui sont plus nombreuses à visiter l'endroit.

31 % de la clientèle a entre 25 et 34 ans, contre 20 % ailleurs dans le réseau.

On a facilité la vie aux familles, reconnait la directrice du parc national d'Aiguebelle, France Simard.

« L'accès gratuit pour les enfants, on a rajouté des aires de jeux au camping Abijévis entre autres, dans le secteur Taschereau. On a mis des accessoires, des chaises hautes dans les chalets, on a formé notre personnel aussi pour qu'il soit particulièrement accueillant envers les familles. Il y a plein d'activités! »

L'achalandage global a augmenté de 12,6 % entre 2015 et 2016, et il y a maintenant plus de touristes que de locaux.

Randonnée sous le pont suspendu. Crédit: Sépaq- Mathieu Dupuis

Hausse à prévoir cette année?

L'annonce récente d'investissements de 3,78 M$ pour asphalter les routes et ajouter des espaces de camping est aussi prometteuse.

Certains travaux sont débutés et France Simard a bon espoir que tout sera terminé cette année.

La directrice s'attend à une hausse de la clientèle avec les ajouts.

« Le prêt-à-camper Étoile, il va y avoir de l'espace pour héberger six personnes. C'est le nouveau modèle qui a été développé par la Sépaq et on est vraiment content d'être parmi les premiers du réseau à pouvoir l'offrir à notre clientèle. Étant donné que le lien routier va être pavé, par exemple pour les motos, ça peut être intéressant de faire un circuit par le parc. »

Le parc d'Aiguebelle attire 31 000 jours/visites annuellement.