Le prochain combat de Roméo Saganash

Roméo Saganash a d'autres projets. Alors que son projet de loi C262 s'approche de la concrétisation, le député néo-démocrate a d'autres plans.

Il a surveillé le budget fédéral, et garde un oeil sur le dossier du logement et les tractations de l'ALÉNA.

Mais son prochain combat, Roméo Saganash va le mener directement à la Chambre des communes.

« Vous savez, les langues officielles au Parlement, c'est l'anglais et le français.  Le cri n'est pas reconnu.  J'aimerais que le Parlement reconnaisse les langues autochtones.  Dans moins de deux ans, je vais quitter, et j'aimerais savoir qu'aucun autre autochtone n'aura à se battre pour s'exprimer dans sa langue maternelle. »