Le projet de site multisports officiellement en branle à La Sarre

Le Comité de relance de la piste d'athlétisme (CRPA) de La Sarre lance officiellement son projet de réaliser un site multisports derrière la Cité étudiante Polyno.

L'idée est de déplacer partiellement la piste existante dans le stationnement du programme de camionage du Centre de formation professionnelle. L'actuelle infrastructure est désuète et en place depuis 1967.

En plus d'une piste synthétique de 400m comprenant six couloirs de course, il y aura un terrain gazonné au centre pour la pratique d'autres sports, comme le soccer ou l'ultimate frisbee, par exemple, et le tout sera clôturé. C'est un projet de 2 M$.

Les plans du site sont prêts et ça avance bien, nous dit le président du Comité de relance, Yvon Chabot.

« Ça permet d'attirer, à La Sarre, des gens qui veulent venir s'établir, et aussi, on sait que c'est important pour la santé de bouger, et je pense que c'est un merveilleux moyen. »

- Yvon Chabot

Vous pouvez même visionner une animation du projet.

Croquis du projet de relance de la piste d'athlétisme de La Sarre, tiré de l'animation réalisée par Éric Godbout

Voici un croquis du projet de relance de la piste d'athlétisme de La Sarre, tiré de l'animation réalisée par Éric Godbout.

Accueillir des compétitions provinciales

Ce type d'infrastructure sera aussi une belle carte de visite pour La Sarre et l'Abitibi-Ouest au niveau éducatif et sportif. Actuellement, la piste est inondée tôt au printemps, ce qui limite l'accueil d'activités sportives. Des travaux seront faits pour régler la situation avec la nouvelle piste.

Ce sera donc un plus, se réjouit le président de la Commission scolaire du Lac-Abitibi (CSDLA), Gilbert Barrette.

« Ici, au niveau scolaire, c'est clair qu'il n'était pas question d'accueillir même les compétitions régionales. Maintenant, avec le projet, on va respecter les normes provinciales pour l'athlétisme, donc on va être capable d'accueillir des compétitions, même provinciales, si jamais c'était possible. »

- Gilbert Barrette

Déjà, la CSDLA investit 300 000 $ sur trois ans.

La CSDLA investit 300 000 $ sur trois ans pour le projet de relance de la piste d'athlétisme.

Audrey Folliot, Bell Média. La CSDLA investit 300 000 $ sur trois ans pour le projet de relance de la piste d'athlétisme.

Le Comité lance par le fait même une campagne de financement, avec l'objectif d'amasser 375 000 $.

Le président d'honneur de la campagne, Guillaume Marquis de Métal Marquis, s'est lui-même rendu au niveau provincial en athlétisme dans son jeune temps.

« Quand je suis arrivée au cégep, il n'y avait pas d'installations sportives dans le cégep où j'étais. Ç'a été la pire année de ma vie [au niveau de notes]. J'ai compris que c'est un besoin essentiel d'être capable de faire beaucoup de sport pour que le cerveau reste en forme. Je pense que ça fait partie de l'équilibre. »

- Guillaume Marquis

Guillaume Marquis espère pouvoir user de sa notoriété dans la région pour amasser les sommes nécessaires au projet. De son côtém la Ville de La Sarre met 100 000 $.

La Ville de La Sarre s'engage à la hauteur de 100 000 $ dans le projet de relance de la piste d'athlétisme.

Audrey Folliot, Bell Média. La Ville de La Sarre s'engage à la hauteur de 100 000 $ dans le projet de relance de la piste d'athlétisme.

Adaptée à tout le monde

La nouvelle infrastructure sera adaptée aux personnes à mobilité réduite, ce qui plait beaucoup au para-athlète en triathlon de Macamic, François Alain. Celui qui se déplace en fauteuil roulant suite à un accident de travail en 2011 s'entraine actuellement dans les rues.

Il se réjouit donc de la relance de la piste et donne personnellement 350 $. C'est ce qu'il a misé et promis de remettre au projet en échange d'un chandail autographié d'un athlète qu'il admire, chose que les membres du comité ont obtenu.

« Si on se promène, disons, dans les rues, il y a tout le temps des crevasses, il y a tout le temps des véhicules, ce n'est pas très sécuritaire donc je suis grandement heureux de savoir qu'il y a un comité pour la relance de la piste d'athlétisme. »

- François Alain

François Alain prévoit s'entrainer sur la nouvelle piste une fois qu'elle sera en place.

Audrey Folliot, Bell Média. François Alain prévoit s'entrainer sur la nouvelle piste une fois qu'elle sera en place.

Le Comité espère que le projet puisse voir le jour à l'automne 2020. L'aide des gouvernements provincial et fédéral est aussi souhaitée.