Le taux de diplomation en 5 ans augmente à la CSLA

Le taux de diplomation sans retard au secondaire, donc sur cinq ans, a augmenté de 7,4 % à la Commission scolaire du Lac-Abitibi.

Il se chiffre maintenant à 58,4 %.

C'est ce qui nous est permis d'apprendre dans le rapport annuel 2015-2016.

La directrice générale de la CSLA, Isabelle Godbout, est très fière.

« On a toujours été plus performants en matière de diplomation sur 6 ans et 7 ans, donc nos élèves réussissent habituellement mieux quand ils prennent une année ou deux de plus pour le faire. Les derniers résultats qui nous sont parvenus, donc la cohorte de 2010, on s'est aperçu que pour la première fois depuis plusieurs années, notre cohorte sur cinq ans a augmenté son taux de diplomation, c'est un bond énorme. »

Ayant beaucoup d'écoles en milieu défavorisé, la CSLA est aussi très heureuse de voir son taux de décrochage diminuer.

Celui-ci a diminué de 2,5 % entre 2013 et 2014, selon les derniers chiffres disponibles.