Les caribous forestiers de Val-d'Or... à St-Félicien

Le ministère des Forêts va transférer la quinzaine de caribous forestiers de Val-d'Or au zoo de St-Félicien, l'hiver prochain.

Comme la harde est passée de 80 à 17 depuis 1955, le ministère n'avait pas le choix.  Sinon, c'était voué à l'extinction, malgré des tentatives de sauvetage depuis 30 ans.

Le ministre, Luc Blanchette :

«Le scénario le plus optimiste était 20 ans, mais ça aurait pu être dix ans.  C'est une décision déchirante, mais on sait qu'on va sauver ces caribous-là».

Dany Gagnon, du zoo de St-Félicien, va chapeauter la capture et le transfert des bêtes :

«On va les pousser tranquillement avec un hélicoptère vers un milieu ouvert.  On a une carabine qui lance un filet et l'animal s'emmêle dans le filet, où on le récupère.  On capture un par un, on ne va pas stresser l'animal».

L'opération coûtera au total 100 000$.

Les yeux des environnementalistes se tournent maintenant vers le nord de La Sarre, où réside une harde d'environ 150 caribous forestiers, et où un support gouvernemental est souhaité.