Les cas de leurre d'enfants nombreux à Rouyn-Noranda

Les parents ont grandement intérêt à surveiller ce que les enfants font sur internet. 

Le nombre de cas de leurre d'enfant a triplé au Québec entre 2011 et 2015.

Et selon les données obtenues par La Presse, Rouyn-Noranda arrive au 3e rang des endroits où les policiers en ont repéré le plus, avec 23 cas en 2015.

81% des victimes sont des jeunes filles âgées de moins de 15 ans. La plus jeune était âgée de seulement... 7 ans. 

98% des exploiteurs sont des hommes. 

Ils traquent leurs victimes via les réseaux sociaux et les jeux en ligne. 

Les contrevenants sont passibles de peine variant entre un et 14 ans de prison.