Les députés provinciaux n'habitent pas leur comté

La moitié des députés du Parti libéral n'habitent pas le comté qu'ils représentent, selon l'agence QMI.

Le ministre de la Santé,Gaétan Barrette, et les chefs Jean-François Lisée et François Legault sont du nombre. 

C'est aussi le cas du député d'Abitibi-Est, Guy Bourgeois, qui vit à Amos, dans la circonscription d'Abitibi-Ouest.

Malgré tout, il estime qu'il peut très bien représenter ses électeurs :

«On me demande de faire avancer et de régler les dossiers des citoyens et c'est que je fais à tous les jours.  Que je sois en Abitibi ou à Québec, mes efforts sont dédiés à la population d'Abitibi-Est.  Il y a trop de besoins actuellement pour que je ne fasse que du magasinage en région».

- Guy Bourgeois

La situation touche 40 % des députés provinciaux.   C'est souvent pour des raisons familiales.

Rien n'oblige les politiciens à avoir pignon sur rue dans leur circonscription.

- Avec la collaboration d'Audrey Folliot