Les employeurs de l'Abitibi-Témiscamingue retournent à Paris

L'Abitibi-Témiscamingue sera de nouveau présente en France dans le cadre des 18e Journées Québec à Paris, en mai.

Cette mission de recrutement de main-d'oeuvre qualifiée est chapeautée par le Centre local de développement (CLD) de Rouyn-Noranda.

Sur place, 10 entreprises de la région pourront mener des entrevues et se créer une banque de candidats potentiels.

L'édition de l'automne a donné envie au directeur général du CLD, André Rouleau, d'y retourner.

« Étant allé sur place, j'ai pu constater de quelle façon ça pouvait être productif de faire ce genre de recrutement là, et quelle sorte de gens les entreprises pouvaient recruter. »

Les entreprises participantes sont supportées par Emploi-Québec, par Pôle Emploi du côté français, et par le bureau du ministère de l'Immigration.

Des statistiques encourageantes

À l'automne, 56 entreprises québécoises étaient présentes pour 1 100 emplois. 92 % de ces emplois ont trouvé preneurs.

Les chiffres d'autres villes et régions plus habituées à l'événement sont aussi encourageants, ajoute André Rouleau.

« Mon homologue a Drummondville, qui était aussi de la foire d'emploi sur Paris, me disait justement qu'eux, ils ont un taux de rétention de 93 % des gens qu'ils ont embauché là depuis trois ans. »

Les entreprises de l'Abitibi-Témiscamingue intéressées à y prendre part ont jusqu'au 7 mars pour s'inscrire auprès du CLD.

Elles pourront déjà afficher leurs offres d'emploi sur le site des Journées Québec à Paris dès le 13 mars.

La 18e édition des Journées se tient les 26 et 27 mai prochains à Paris et la mission totale est du 23 au 28 mai.