Les femmes discriminées par l'assurance-emploi, dit Christine Moore

La Loi sur l'assurance-emploi est discriminatoire envers les femmes et doit être réformée. C'est ce que demande la députée néo-démocrate d'Abitibi-Témiscamingue, Christine Moore, au gouvernement Trudeau.

 

Actuellement, un travailleur doit avoir cumulé 665 heures dans la période de référence pour être admissible aux prestations régulières.

Puisque plusieurs femmes travaillent à temps partiel, elles n'y ont pas droit.

Selon le Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE), pour chaque dollar cotisé, les femmes ne reçoivent que 73 sous.

Le NPD demande aussi un régime d'assurance-chômage juste et universel.

Les femmes n'ont pas droit à l'assurance-emploi lorsqu'elles bénéficient de prestations spéciales de maternité ou parentales, ce qui, selon Christine Moore, les pénalise pour s'être occupé de leurs enfants.