Les films de moto à l'honneur au MOFFAT

Rouyn-Noranda accueille le tout premier Moto Film Fest de l'Abitibi-Témiscamingue (MOFFAT).

Inspiré d'événements du genre aux États-Unis, le festival vise à mettre en lumière les films de moto et à célébrer la culture de la moto.

Une quinzaine de films seront présentés en plein air à la presqu'ile du lac Osisko sur deux soirs, vendredi et samedi.

Il y aura aussi un méchoui et une randonnée à moto vers Ville-Marie.

Le président du MOFFAT, Marc Provencher, veut faire découvrir la culture moto à toute la population, lui qui a commencé à en faire à l'âge de... 6 ans!

Il était en entrevue dans Midi +.

« La culture moto, c'est au-delà de juste conduire sa moto, c'est tout l'épanouissement de ce que tu vis, l'épanouissement quand tu es sur ta moto, et tu t'appropries ce fameux cheval motorisé là. Aujourd'hui, il y a comme une espèce de "vibe" qui fait que tu modifies ta moto. Il y a de plus en plus de gens qui vont sortir les vieilles motos de leur grand-mère, de leur grand-père des hangars et qui mettent ça sur la route. C'est tout ça, la culture moto. »

Ça commence ce soir (vendredi) à 21h30. En cas de pluie, les soirées de projection seront déplacées à l'intérieur.

Le film No Highway, mettant en vedette Marc Provencher et réalisé par Virgil Héroux-Laferté, sera d'ailleurs présenté.