Les finissants du Centre Élisabeth-Bruyère célèbrent

Une cinquantaine d'élèves du Centre Élisabeth-Bruyère de Rouyn-Noranda ont vu leurs efforts être récompensés lors du Gala reconnaissance.

Une cinquantaine de finissants en formation générale des adultes étaient réunis au Théâtre du Cuivre pour célébrer.

1 800 $ en bourses ont été remis pour la persévérance, le rendement ou l'implication de certains.

Ce Gala est un des moyens mis en place pour motiver les jeunes à persévérer dans leur retour à l'école.

Le directeur adjoint au Centre Élisabeth-Bruyère, Stéphane Morrissette, veut changer le visage de la formation générale des adultes.

« On entend souvent que c'est toujours l'école de la dernière chance et que c'est gênant d'aller là, mais au contraire. Ça prend du courage pour revenir à l'école quand on est un adulte et qu'on se retrouve devant des défis personnels où on se dit: je me reprends en main. »

Dans la dernière année, un comité des élèves a été mis en place. Une conseillère pédagogique et une orthopédagogue ont aussi été embauchées pour aider.

Des exemples de persévérance

Marie-Soleil Malo est retournée à l'école après plusieurs embûches pour terminer son secondaire 5.

Elle a réussi et en est très fière, car elle pourra maintenant poursuivre au Cégep en travail social.

« Ç'a été très difficile au début parce que c'était une routine que je devais reprendre, c'était de ne pas rater l'école, d'essayer de vraiment mettre toute mon attention à l'école, donc ce n'était pas facile parce que j'avais arrêté l'école pendant deux ans, mais sinon après, avec les professeurs, j'ai appris plus que je pensais. »

Jeune maman d'un garçon de 3 ans, Kariane Talbot a complété son français et ses cours préalables pour pouvoir étudier en soins infirmiers auxiliaires.

Pour elle, ce Gala est la concrétisation de ses efforts.

« Pour moi, c'est ma victoire, c'est ma médaille, parce que j'ai toujours rêvé d'avoir ma petite robe de princesse. Et j'ai l'honneur de pouvoir faire un discours de ma persévérance scolaire, et ça, c'est la chose la plus intéressante et la plus valorisante pour moi à mes yeux. »