«Les Foreurs, ça peut marcher» - Fernand Trahan

Fernand Trahan croit toujours que les Foreurs peuvent demeurer à Val-d'Or, longtemps.

Celui qui a quitté son poste de maire il y a cinq ans a épaulé l'organisation à la fin des années '2000, avec les autres membres du conseil de ville.

Fernand Trahan estime que la balle demeure dans le camp de la population :

«Remercions les jeunes gens d'affaires de Val-d'Or qui se sont impliqués et ont persévéré là-dedans.  Tant que la population va démontrer une certaine appréciation envers le club et les actionnaires, pour qu'ils ne perdent pas trop d'argent, je pense que ça devrait continuer».

- Fernand Trahan

Les Foreurs attirent en moyenne 1511 partisans par match cette saison et n'ont pas encore atteint le chiffre magique du 2000 dans une rencontre.