Les Foreurs ont gagné à l'huile de bras

Les Foreurs ont utilisé une arme redoutable pour surprendre Shawinigan en première ronde des séries : le travail.

C'est le point de vue de l'entraîneur Mario Durocher, qui possède plus de 1000 matchs d'expérience dans la LHJMQ.

Oui, Étienne Montpetit a été superbe et oui, le jeu de puissance a été mortel, à 37.5% d'efficacité, mais Mario Durocher retient surtout les tirs bloqués et les replis défensifs :

«C'est ça, ce sont les sacrifices à faire.  Les gars l'ont fait, il faut leur donner le crédit.  Tous les petits aspects, les petits détails, on a réussi à les faire.  En travaillant, en y croyant».