Les Huskies prennent d'assaut Chicoutimi

Les Huskies sont à Chicoutimi jusqu'à vendredi pour les trois prochains matchs du deuxième tour.

La série est égale 1-1 et la meute tentera de faire oublier sa défaite de samedi.

La glace du Centre Georges-Vézina est de dimension olympique, ce qui peut avantager autant une équipe que l'autre.

Les Huskies sont rapides, mais l'adversaire connait mieux les lieux.

L'entraineur-chef Gilles Bouchard s'attend à plus de ses joueurs.

« Il faut que tu gagnes tes batailles un contre un et il faut que tu te présentes. Quand même qu'il y ait une grande glace et qu'on aurait les meilleurs patineurs au monde, si on ne gagne pas nos batailles et qu'on n'est pas prêts mentalement, on ne gagnera pas. On va finir qu'on va être des beaux patineurs, mais on ne sera pas efficaces. »

Des joueurs de retour à la maison

La meute compte trois gars originaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean, en plus de Gilles Bouchard: Olivier Tremblay, Samuel Harvey et Rafaël Harvey-Pinard.

Les gardiens alternent devant la cage depuis le début des séries, et les trois prochains matchs ne feront pas exception.

Olivier Tremblay assure qu'il vit bien avec cela.

« Chaque fois que j'ai l'opportunité d'être devant le filet, je la prends. Je n'ai tellement aucun contrôle là-dessus. Le plan était clair au début. On est trois gars qui connaissent les lieux, on sait c'est quoi, on a pratiqué et joué là quand on était plus jeune. C'est familial, et on se sent à l'aise là-bas. »

Jacob Neveu, Martins Dzierkals, Antoine Waked et Samuel Naud sont toujours blessés et ne joueront pas ce soir. Toutefois, les nouvelles sont bonnes pour Peter Abbandonato: il sera en uniforme.

Le match de ce soir débute à 19h30.